Publié: 1 octobre 2013
xtendx AG

Un film vaut mille mots

Les films présentés sur les pages Internet suscitent beaucoup plus rapidement des émotions que des textes, des images statiques ou de belles illustrations. L’entreprise suisse xtendx en est consciente depuis longtemps et si elle n’évolue plus seule globalement dans cette branche, elle sait se démarquer efficacement de ses concurrents.

Les vidéos d’entreprise s’imposent toujours davantage comme un élément incontournable des sites Web professionnels. En effet, ces films ouvrent des horizons pratiquement illimités: par exemple, une entreprise de haute technologie explique de manière attrayante le fonctionnement de produits complexes, un journal complète d’interviews en direct les textes et les images de ses articles classiques disponibles sur son portail Web, ou un hôpital propose une visite guidée de ses locaux et présente ses concepts. De même, les films jouissent d’une popularité grandissante sur les portails Internet internes des entreprises, l’Intranet: par exemple, le service des ressources humaines présente aux collaborateurs de manière intelligible le nouveau règlement sur les frais, ou le CEO d’un groupe s’adresse en direct à ses employés et les remercie vivement de leur engagement. «Cette manière de communiquer est beaucoup plus émotionnelle et plus directe que si le CEO envoyait à ses collaborateurs une petite carte de remerciement avec une photo», explique Charles Fraefel, CEO et fondateur de xtendx SA.

Simple et complexe = Simplex 

Fondée en 2003, xtendx SA s’est spécialisée dans la vidéo d’entreprise. Son produit phare est la Simplex Media Suite, le nom Simplex faisant allusion à la simplicité d’utilisation du logiciel combinée à la complexité des tâches que le programme est en mesure d’accomplir. Le Simplex Media Creator, un composant de la Media Suite, permet de créer très facilement des vidéos à partir de différents contenus numériques en déplaçant, traitant et réagençant ces derniers par simple glisser-déposer. Ainsi, il suffit de déplacer les logos ou les plages de texte pour les insérer dans une présentation composée de séquences de films et d’images. Après quelques clics, le produit numérique final est déjà disponible en ligne. Un simple clic suffit également pour déterminer si un film sera uniquement publié sur la page Web de l’entreprise, ou s’il sera parallèlement visible sur Facebook, YouTube et des appareils numériques mobiles tels que des tablettes ou des téléphones portables de différents fabricants. On peut s’imaginer que ces opérations n’ont rien de simple, mais à partir de là, les choses se compliquent sérieusement puisque les différents appareils mobiles ne prennent pas tous en charge les mêmes formats audio et vidéo. C’est pourquoi le Simplex Media Creator procède à un transcodage automatique des contenus en plusieurs formats. La technologie de diffusion en continu permet ensuite aux utilisateurs de visualiser le film sans perte de temps pour le téléchargement. La Simplex Media Suite propose également des fonctions complètes de statistiques grâce auxquelles un client peut par exemple consulter le nombre de visiteurs qui ont regardé les vidéos. Les 18 membres de l’équipe xtendx travaillent sans cesse au développement et à l’extension des programmes Simplex et ont récemment mis au point une version Web du Simplex Creator: Simplex Nubes. Si cette version comporte moins de fonctions que le Creator, elle est encore plus simple à utiliser: il suffit de se connecter en ligne chez xtendx et tout le reste peut se faire directement par Internet. «Nubes est le mot latin correspondant à nuage ou, pour employer le langage courant de l’Internet, à cloud», explique Charles Fraefel. Le logiciel modulaire Simplex comprend par ailleurs un nouvel outil appelé Simplex Interaction, qui permet une interaction directe avec les spectateurs par dialogue en ligne durant une transmission en direct sur le Web.

xtendx_2.jpg

Les avantages du stockage de données en Suisse 

Les contenus vidéo, les photos et les fichiers audio impliquent de gros volumes de données. Ces contenus numériques exigent un travail de gestion, que l’entreprise xtendx prend charge pour ses clients au moyen du serveur Simplex Media. Les données sont comprimées puis sauvegardées sur des serveurs gérés par xtendx et installés en Suisse. Dans une perspective globale, un avantage compétitif non négligeable pour l’entreprise, puisque ces serveurs sont soumis à la loi suisse sur la protection des données. Car si l’entreprise xtendx évoluait jusqu’à présent pratiquement seule sur un marché de niche, les choses ont changé au cours des deux dernières années et xtendx fait désormais face à un nombre croissant de concurrents, issus notamment des Etats-Unis. L’entreprise parvient toutefois à se démarquer non seulement grâce aux avantages liés au stockage des données sur le sol suisse, mais aussi par la conception même de ses produits: les programmes Simplex se caractérisent par une architecture modulaire ouverte, contrairement aux produits concurrents qui impliquent systématiquement de devoir acheter un pack logiciel complet. Par ailleurs, les clients xtendx ont la possibilité d’acquérir une licence locale pour un stockage interne des contenus numériques. Un avantage intéressant, notamment dans le cas de données sensibles.

Perspectives d’avenir 

«La vidéo d’entreprise s’affirme toujours plus comme partie intégrante de la communication d’entreprise», assure Charles Fraefel. xtendx est depuis longtemps leader incontesté du marché suisse. A l’étranger, l’expansion de cette entreprise innovante s’opère actuellement, pour l’essentiel, par l’intermédiaire de partenaires stratégiques qui distribuent des produits intégrant les solutions xtendx. Mais l’entreprise suisse souhaite également prendre elle-même en main le renforcement de sa présence en Europe, en développant ses activités de marketing et de prospection. «Le capital mis à disposition par Credit Suisse Entrepreneur Capital SA et son soutien actif en matière de décisions stratégiques constituent une aide très précieuse. Ils nous permettent de renforcer notre présence en Suisse tout en continuant à nous développer fortement de manière ciblée à l’étranger», se réjouit Charles Fraefel.