Publié: 14 août 2012
Stratpharma AG

Une révolution dans la dermatologie: les gels silicone

Stratpharma, une petite entreprise pharmaceutique installée à Bâle, est spécialisée dans les gels silicone dermatologiques. Deux de ses produits suscitent actuellement un grand enthousiasme parmi les médecins et les chercheurs du monde entier. Tous deux ont de quoi révolutionner les méthodes de traitement actuelles.

Les collaborateurs de Stratpharma, à Bâle, n’ont pas besoin de montre. Il suffit de regarder par la fenêtre du bureau, dans laquelle s’encadre l’une des deux grandes horloges de la gare. Plus bas, sur la place devant la gare, on peut observer le ballet des tramways et voir la gare déverser chaque minute son flot de voyageurs pressés qui traversent la place d’un pas rapide. «Nous nous intégrons très bien dans cet environnement international grouillant de vie», commente avec un petit sourire le fondateur australien et CEO de Stratpharma, Darren Kerr. Et il est vrai que l’entreprise fondée par l’Australien en 2005 est très orientée sur l’international. Les quinze membres de l’équipe eux-mêmes composent une belle mosaïque de pays: à eux seuls, les huit collaborateurs du siège bâlois parlent couramment sept langues.

Stratpharma_2.jpg

La silicone dans la médecine 

En revanche, les produits de Stratpharma sont fabriqués à partir d’une seule substance de base: la silicone. Les silicones sont utilisées dans les domaines les plus variés, qu’il s’agisse de la technologie alimentaire, de l’industrie de la construction ou encore, comme dans le cas présent, de la branche pharmaceutique. L’expert en marketing Darren Kerr commence à se consacrer de manière intensive à l’utilisation de la silicone pour la cicatrisation dans les années 2000. Il participe à des congrès médicaux, rencontre des médecins et des chimistes spécialistes des polymères, et prend ainsi directement connaissance des besoins de la médecine: «J’ai eu la chance de pouvoir rencontrer les personnalités éminentes du domaine du traitement des plaies. Et les médecins étaient heureux de pouvoir con􀆟er leurs idées à une personne capable de les transformer en produits commercialisables. » Aujourd’hui, la petite entreprise pharmaceutique de Bâle détient cinq licences de produits, deux autres étant prévues pour 2013 et six autres dans un avenir proche. Le produit le plus ancien et déjà très bien établi de Stratpharma est le gel cicatrisant Strataderm, aujourd’hui agréé dans plus de 60 pays. Le domaine du traitement des cicatrices n’est cependant pas sans concurrence. En revanche, les produits StrataXRT et Stratamark n’ont pas de concurrents à redouter car ils sont totalement uniques en leur genre. StrataXRT est un gel utilisé chez les patients atteints du cancer qui doivent subir une chimiothérapie. 65% de ces patients souffrent de radiodermite, une lésion cutanée due aux rayons. Cette lésion peut s’aggraver au point de devoir interrompre la traitement de radiothérapie en cours. Darren Kerr explique: «StrataXRT permet de mieux protéger la peau et de ralentir nettement la progression des lésions. Par ailleurs, la peau se régénère plus rapidement après l’exposition aux rayons, ce qui permet de mener à bien la totalité des séances de traitement.» Il ajoute avec enthousiasme: «Ce produit a obtenu d’excellents résultats dans les études. Nous sommes tous véritablement exaltés par ce succès.»

Stratpharma_3.jpg

La recherche avec les produits de Stratpharma 

Les bureaux de Bâle assurent la coordination d’un vaste programme de recherche mené avec des produits Stratpharma. Actuellement, vingt protocoles d’études cliniques sont en cours sur 160 sites du monde entier et plus de 6000 patients sont impliqués dans ces études. Les résultats seront publiés par la suite dans les plus grands journaux médicaux. Dès que l’on aborde le thème des études, un grand enthousiasme est perceptible chez Darren Kerr tout comme chez ses collaborateurs. Et Stratpharma possède un second produit sans concurrence qui enregistre lui aussi des résultats très prometteurs: Stratamark. Ce gel silicone est utilisé pour la prévention et le traitement des vergetures, fréquentes au cours d’une grossesse: «Lorsque je parle avec des gynécologues et des dermatologues, ils sont absolument ravis: il existe bel et bien un moyen efficace de lutter contre les vergetures!», raconte Darren Kerr. Pour Stratpharma, les succès enregistrés dans le cadre des études et les rapports positifs publiés dans les journaux médicaux constituent une aide très précieuse pour s’affirmer en tant que petite entreprise. Cette année, les produits ont déjà été commercialisés en Chine, au Brésil et en Afrique du Sud. La Russie, les Etats-Unis, la Corée du Sud et la Turquie sont les prochains marchés visés. Pour Stratpharma, le capital-risque mis à disposition par Credit Suisse Entrepreneur Capital SA a joué un rôle déterminant dans l’expansion rapide de ses premières années d’existence. L’objectif était de lancer rapidement un petit groupe de produits et de les établir sur des marchés de moindre taille afin de s’assurer une rentabilité à long terme. «Aujourd’hui, nous sommes à nouveau à un stade auquel nous travaillons au lancement d’une série de nouveaux produits sur le marché et souhaitons poursuivre notre expansion globale. Mais cette fois, nous nous concentrerons sur les trois marchés principaux, c’est-à-dire les Etats-Unis, le Japon et l’Europe de l’Ouest», précise Darren Kerr. A ce moment, son regard se pose sur l’horloge de la gare. Car dans quelques heures, il s’envolera pour Londres, sa valise remplie de produits au silicone très prometteurs.