Auteur: Julia Hancock
Publié: 17 juillet 2012
Eulitha

La nanotechnologie éclaire notre avenir

Une nouvelle technologie qui pourrait révolutionner la fabrication de lampes LED. Eulitha a joué un rôle majeur dans sa mise au point.

Qui pourrait penser, en voyant les vertes collines ondulantes du nord-est agricole de la Suisse, que le canton d'Argovie abrite une entreprise de pointe dans le domaine des nanotechnologies? Pionnière et leader dans la production de nanostructures de haute qualité, cette petite start-up du nom d'Eulitha manipule la matière à l'échelle atomique et moléculaire. Son succès repose sur une idée unique que le CEO Harun Solak a eue au cours d'un vol transatlantique. Le principe est de produire un éclairage à LED (diode électroluminescente basée sur un semi-conducteur) plus efficace et plus puissant que celui des systèmes à LED actuels, le tout à un moindre coût. Ce résultat est obtenu par un concept très simple: percer de minuscules trous – plus petits que jamais auparavant – dans la surface des lampes à LED. Une méthode qui permet d'émettre davantage de lumière tout en consommant moins d'énergie.

Un bel avenir 

La technologie à LED est un marché en plein essor qui ouvre des perspectives commerciales aussi vastes qu'attrayantes. Les LED offrent de nombreux avantages par rapport aux ampoules classiques parce qu'elles sont plus petites, consomment moins d'énergie et durent plus longtemps. «A l'avenir, les LED seront la technologie d'éclairage de prédilection dans le monde entier», déclare Jens Gobrecht, cofondateur et membre du Conseil d'administration d'Eulitha. Les fabricants sont donc impatients d'adopter cette nouvelle technologie qui améliore l'efficacité et réduit les coûts.

Eulitha_2.jpg

High-tech

La réalisation de l'idée d'Harun Solak a nécessité le recours aux techniques les plus avancées. Née d'un projet mené avec succès à l'Institut Paul Scherrer, le plus important centre de recherche suisse pour les sciences naturelles et les sciences de l'ingénierie, Eulitha a été en mesure d'élaborer, dans ses laboratoires hautement spécialisés, un mécanisme qui permettra aux fabricants de recréer ces minuscules trous lorsqu'ils produiront des lampes à LED à l'échelle industrielle. 

Après environ six ans de développement, Eulitha a introduit la technologie Phable révolutionnaire en 2010. Cette technique brevetée permet d'obtenir, pour la première fois, un système à faible coût destiné à produire sur de grandes surfaces les nanostructures photoniques (les petits trous) nécessaires à la fabrication de LED, de panneaux solaires et d'écrans LCD basse consommation. On utilise pour cela une méthode de photolithographie par ultraviolets (un système basé sur le même concept que les négatifs utilisés en photographie argentique). «Nous sommes les seuls à offrir à l'industrie la possibilité de produire les plaquettes pour la fabrication de LED de manière plus efficace et à un moindre coût», déclare Harun Solak. L'invention d'Eulitha est compatible avec les machines standard du secteur. Ainsi, les producteurs de LED n'ont pas à remplacer leurs machines, mais seulement à adapter leurs équipements. 

En 2012, Eulitha s'est associée à EVG, une entreprise technologique autrichienne et leader du marché des équipements de traitement des plaquettes. «Ce partenariat nous donne accès à un réseau mondial de distribution et de vente et nous permet de pénétrer le marché international des LED,» Harun Solak en est convaincu.