Le numérique en point de mire

Credit Suisse Entrepreneur Capital SA concentre ses investissements en phase d’amorçage sur trois secteurs d’activité, dont les innovations dans le secteur financier.

Credit Suisse Entrepreneur Capital SA couvre une grande partie du cycle de vie des entreprises. Les investissements vont d’entreprises relativement jeunes à des PME établies et, jusqu’à présent, ils étaient réalisés dans un éventail de secteurs aussi large que l’industrie alimentaire, la haute technologie, les transports, etc. À l’avenir, le champ d’activité de nos investissements en phase d’amorçage sera plus restreint: Nous nous concentrerons sur trois secteurs stratégiques, fortement numérisés et porteurs d’avenir. Nous voulons être perçus comme des spécialistes des domaines ci-après grâce à notre expertise sur le marché:

  • Robotique et automatisation
  • MedTech
  • FinTech

Pour ce faire, le critère strict de zone géographique a été légèrement assoupli: jusqu’à présent, les entreprises devaient être domiciliées en Suisse. À l’ère du numérique et de la mondialisation, un lien étroit avec la Suisse est suffisant comme critère d’investissement.

30 millions pour la FinTech

Le dernier de ces secteurs, la Fintech, est depuis 2018 un nouveau domaine d’investissement pour Credit Suisse Entrepreneur Capital SA et il sera traité différemment des deux autres. Nous apporterons donc notre soutien à des entreprises qui développent des innovations financières numériques, puis les lancent sur le marché. Ces entreprises évoluent en partie dans un secteur similaire à celui du Credit Suisse ou proposent des solutions innovantes pour ses chaînes de création de valeur. La banque y voit donc une opportunité, si elle s’implique activement dans le milieu des jeunes entreprises financières, d’utiliser peut-être un jour ces innovations pour elle-même ou pour ses clients. Le Credit Suisse fournit 30 millions de francs de capital d’investissement supplémentaire pour ce secteur. Celui-ci fait également partie de Credit Suisse Entrepreneur Capital SA, mais les décisions d’investissement seront prises par un Investment Committee Fintech spécialement constitué à cet effet.